Domaine du clan Tatsusei Index du Forum
Domaine du clan Tatsusei Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[ Livre ] L'art du Seppuku

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Domaine du clan Tatsusei Index du Forum -> Le Domaine -> Le village -> Bibliothèque -> Salle des Volumes -> Rudiments Guerriers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sanjuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 30 Jan - 12:36 (2015)    Sujet du message: [ Livre ] L'art du Seppuku Répondre en citant

L'art du Seppuku


Les origines


les circonstances


Le rituel


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 30 Jan - 12:36 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sanjuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 30 Jan - 12:36 (2015)    Sujet du message: [ Livre ] L'art du Seppuku Répondre en citant

LES ORIGINES :



La légende veut que Minamoto no Tametomo soit le premier à avoir commis le Seppuku,en s'ouvrant le ventre, en 1156 après avoir tenté un coup d'état contre la capitale. Macabre pratique provenant de Chineet employées par les femmes afin de prouver qu'en n'étant pas enceinte, leur vertu restait intacte.


Le Seppuku apparait donc à l'époque de Kamakura. Dans une période de guerre où l'on tue et torture, il valait parfois mieux se tuer soi-même pour échapper à la souffrance et l'humiliation. Mais pour prouver qu'on ne se tuait pas par lâcheté, le suicide était commis en public " Voyez comment va mourir un homme d'honneur"


En 1716, le livre "Hagakure" va donner un sens encore plus dramatique au Seppuku en en faisant l'une des seules voies de réalisation pour le samouraï qui sera résumé par la phrase célèbre : " La voie du samouraï, c'est la mort."


Revenir en haut
Sanjuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 30 Jan - 12:37 (2015)    Sujet du message: [ Livre ] L'art du Seppuku Répondre en citant

LES CIRCONSTANCES :



Le suicide au Japon est la dernière manière d'assumer un échec. Ainsi on éteint la dette contractée par la faute commise. Il existe quatre grandes raisons de faire seppuku pour les samouraïs :


-La défaite au combat : Le cas le plus connu. A la fin d'une bataille, plutôt que d'être capturé, le samouraï préfère se donner la mort lui-même. Ainsi il peut à la fois prouver son courage, et réparer l'échec de sa défaite. Il évite également, avec la torture, de livrer des secrets militaires de son clan.


- Les remontrances
(Kanshi ) Souvent pratiqué par les vassaux du Shogun qui accompagnait leurs critiques au gouvernement par leur propre suicide. Cette tradition venait de Chine, où un poste spécial, le censeur impérial, permettait d'adresser ses plaintes à l'Empereur. Nobunaga Oda reçut un jour une lettre de reproches d'un des ses vassaux qui en commettant le Seppuku attira son attention sur la situation catastrophique du Japon.


- La sanction pénale
( Tsumebara ) : Instituée par les Shogun Tokugawa, elle permettait d'éviter la prison ou l'exil aux samouraïs. Privilège accordé à la classe des hauts fonctionnaires militaires, elle épargnait la honte au samouraï et à tout son clan.


- L'accompagnement dans la mort ( Junshi ) :
Directement inspiré de la Chine, où cette pratique était répandue, elle était la seule raison qui ne faisait pas suite à un échec. Lors de la mort de son seigneur, les samouraïs prouvaient leur fidélité et leur attachement en suivant leur maître dans la mort. Cette pratique destructrice causa des pertes irréparables, ces Seppuku collectifs pouvant rassembler jusqu'à 500 guerriers, laissant leur clan exsangue et sans défense. Le Shogun Tokugawa promulgua un édit, en mai 1663, pour mettre fin à cette pratique qui conduisait à une dépense inadmissible de vies humaines.


Revenir en haut
Sanjuro
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 30 Jan - 12:37 (2015)    Sujet du message: [ Livre ] L'art du Seppuku Répondre en citant

LE RITUEL :



Le Seppuku se commettait en public, mais devant une assemblée restreinte. L'ensemble de la cérémonie était codifiée et le respect scrupuleux de ces codes était obligatoire.


Sur le champ de bataille où le temps pressait, le guerrier précédait son geste d'un discours et si possible d'un poème d'adieu. En temps de paix, le samouraï habillé de
blanc, écrivait un poème, agenouillé sur un tatami et dérrière des paravents préservant
des regards.


Avec un poignard spécial ( kusungobu) dont la lame est entourée de papier blanc, le samouraï pratiquait une double incision en croix dans l'abdomen. Une fois la deuxième incision pratiquée, un assistant ( kaishakunin ) placé derrière lui, lui décollait la tête rapidement d'un coup de sabre. La douleur insupportable était ainsi stoppée, une fois que le samouraï avait fait preuve de son courage.


Les femmes n'avaient pas le droit à ce cérémonial. Elles se coupaient la veine jugulaire avec un poignard ( tantô ) qu'elles possédaient toujours sur elles. Dans certains cas, avec une autre femme, elles se tuaient l'une l'autre en même temps.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:10 (2018)    Sujet du message: [ Livre ] L'art du Seppuku

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Domaine du clan Tatsusei Index du Forum -> Le Domaine -> Le village -> Bibliothèque -> Salle des Volumes -> Rudiments Guerriers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com